L’association Les Marmottes Buissonnières, ancrée dans le champ de l’éducation populaire, propose une médiation pédagogique, éducative et culturelle autour du livre jeunesse :  

Interventions et ateliers modulables, adaptables selon les demandes et les besoins (thématiques, publics, objectifs, rythmes...)

 

Fly-MB.jpg
plaquette-page-1.jpg

Depuis 2006, nous avons développé le concept des Marmottes à livres car c'est parfois aux livres d’être colportés vers le public, lorsque celui-ci, pour différentes raisons, s’en est éloigné...

Nos Marmottes itinérantes proposent ainsi une promenade ludique et attrayante dans les livres à partir d’une sélection rigoureuse en littérature jeunesse.

Les Marmottes à livres sont des outils d’animation lecture que nous avons conçus pour proposer aux lecteurs et non lecteurs notre approche du livre :

 

  • Tout d’abord un plaisir des yeux à travers la variété des premières de couvertures, des formats, des couleurs des accessoires (coffres en bois et mascottes en tissu), et des différents supports de jeux

  • La curiosité et le désir de recherche par les différentes activités (enquêtes, devinettes, association texte image, lecture d'images, écriture d'invention...)

  • L’appel à l’imaginaire et la créativité

  • Une liberté des enfants (et des adultes) devant le livre

  • Une exploration personnelle

  • L’acquisition informelle de connaissances

  • L’occasion pour les plus jeunes de manipuler, trier, assembler, associer qui sont autant d’activités appréciées des petits et préalables nécessaires à l’apprentissage de la lecture

  • Et enfin une formidable médiation éducative et culturelle (de nombreuses thématiques sont représentées dans notre sélection en littérature jeunesse)

L’association a son fonds propre d'albums, de livres pop-up et livres animés, de kamishibaïs, de livres d’art, de livres jeux… et s’appuie sur le réseau des médiathèques de Valence Romans Agglo et de Saint Vallier.

Le mot « Marmotte » désignait les malles qu’utilisaient autrefois les marchands ambulants de village en village. À l’origine, c’est d’ailleurs grâce aux colporteurs savoyards qui exhibaient une marmotte apprivoisée que ce terme apparaît pour désigner la mallette contenant les articles destinés à la vente.