petite enfance...

Proposer un temps de lecture dans les structures de la petite enfance : c’est offrir au maximum d’enfants la possibilité d’acquérir des outils de langage, d’apprendre à construire une histoire et à élaborer une pensée.

C’est également sensibiliser les parents à l’importance du livre dès la petite enfance. Le livre rassemble, crée du lien entre enfants, parents et professionnels qui échangent autour de la culture écrite et partagent des émotions. Très en amont, c’est entamer une démarche de prévention contre l’échec scolaire et contre toute forme d’exclusion culturelle.

Pour nous, il ne s’agit pas seulement d’apporter des livres ou de lire des livres. Notre action est sous-tendue par une réflexion sur la notion de « bébé lecteur », sur le contenu pédagogique de la lecture d’image, sur une attention portée à l’évolution psychomotrice de l’enfant, sur laquelle l’animation lecture s’appuie. Ce qui est important pour l’enfant c’est le jeu avec le langage et la pensée.

Cette liberté garantit ensuite une facilité d’apprentissage. Nous nous appuyons sur des notions clés du développement de l’enfant : la répétition, l’imitation, le transfert affectif sur le doudou (rôle que peuvent jouer certains albums…)

La relation au livre commence donc bien avant l’apprentissage de la lecture, par sa manipulation. Dans nos animations lecture, le livre est donc un objet à regarder, à manipuler, à feuilleter, à mordre, à tordre…

Animation lecture en crèche ou micro-crèche :

En crèche, chaque projet est préparé avec l'équipe des professionnelle et l'animation est souvent accompagnée d'une formation. L'animation lecture se déroule généralement en deux parties et dure au maximum une heure. L'intervenante installe le tapis, la maison des livres (qui reste "fermée" dans un premier temps) et amorce l'animation par un rituel d'ouverture, une comptine ou une chanson puis déroule la lecture d'albums en alternance avec des jeux de doigts, des comptines et des chansons qui entrent en résonnance sur le thème, la couleur, la forme... Autour de certains livres, l'intervenante demande la participation des professionnelles de la crèche, pour des bruitages ou des chants. Après le rituel de fin, la lecture au groupe laisse place à un temps de lecture individuelle partagée avec les professionnelles de la crèche. La maison des livres s'ouvre et les livres sont mis à disposition des enfants sur le tapis.

Au fil des séances, l'interactivité grandit entre les enfants et l'intervenante, ils cherchent à imiter les gestes, à répéter quelques mots des comptines. Les "bébés marcheurs" déambulent toujours mais écoutent et participent au rangement des livres dans la maison, ce qui est un jeu pour eux. Au cours de cette deuxième partie, nous pouvons repérer rapidement quels enfants sont familiers du livre et ceux qui en sont éloignés, et au bout de quelques mois, cette différence s'estompe. Le livre est alors considéré par tous comme un objet intéressant que l'on peut sortir et remettre dans la petite maison, que l'on peut feuilleter à sa guise et qui permet des instants d'intimité et de partage avec l'adulte. L'animation lecture apporte ainsi sa contribution à une égalité face au livre, et à une échéance plus lointaine face à l'apprentissage de la lecture.

L'intervenante s'appuie sur son expérience et sa connaissance de la littérature jeunesse pour rendre vivant un texte par l'intonation, le rythme en investissant le livre de l'intérieur pour donner à entrendre sa musicalité particulière. Petit à petit, les supports proposés évoluent avec des histoires plus étoffées, des kamishibaïs et des livres pop up...

Le rythme et la mobilité des enfants sont toujours respectés, en général, ce sont eux qui décident de la fin de la séance, petit à petit, ils s'éloignent naturellement du tapis pour aller jouer.

Il est toujours délicat d'évaluer l'impact de cette immersion dans les livres sur le tout-petit, néanmoins, le plaisir de la découverte dans l'instant est manifeste !